Origine de la tragédie.

I Origine et signification de la tragédie:

La tragédie est une œuvre théâtrale dont l’origine remonte au théâtre grec antique. En effet, la tragédie apparaît à Athènes au VI siècle av J-C. Elle est jouée lors des fêtes données à l’honneur de Dionysos. 

Le mot tragôidía est composé de « bouc » et de « chant ». Sa signification est controversée car ce mot pourrait être lié au satyre, compagnon de Dionysos, mi-homme mi-bouc mais aussi à l’acte de sacrifice fait avant le début de la représentation. Le « chant du bouc » serait donc l’expression de la plainte du bouc mené à l’autel sacrificiel. D’autre donne au « chant du bouc » la signification du rappel de la lutte du héros tragique qu’il sait perdue d’avance.

II Auteurs tragiques à Athènes:

Il y a trois grands auteurs tragiques au cinquième siècle : il s’agit d’Eschyle, de Sophocle et d’Euripide.

ESCHYLE
Les pièces d’Eschyle sont marquées par la présence constante des dieux. Ce sont d’eux que dépendent la vie des hommes : c’est le fatum antique, ou le destin auquel nul mortel ne peut échapper, jouet de la volonté divine ; dès lors, la grandeur et la majesté imprègnent les tragédies d’Eschyle.
De plus, on parle souvent d’Eschyle et de ses  » trilogies liées  » : une trilogie est un ensemble de trois tragédies. Elle est dite  » liée  » lorsqueles trois tragédies portent sur un même thème. Cela s’explique par le fait que les personnages du tragique grec s’inscrivent dans toute une histoire familiale. Ce que montre Eschyle est le destin d’une famille du même sang et son évolution progressive vers un ordre. Par contre, l’action reste en général plutôt statique.
Bibliographie: Les Euménides et les Choéphores
ESCHYLE

SOPHOCLE
Chez Sophocle, les dialogues ont une grande importance : c’est d’ailleurs avec eux que l’auteur commence un grand nombre de ses tragédies. Ceci est lié au fait que le personnage tragique se construit en opposition à ses interlocuteurs : il est une figure d’exception.
S’ensuit une autre caractéristique : la solitude du héros tragique, isolé dans un univers hostile. Son personnage suffit à concentrer tout le tragique de la pièce. Ce dernier est renforcé par la force de caractère du héros, qui n’est orienté que vers la réalisation de son entreprise.
Découle enfin de cette solitude le fait que le héros reste sans pouvoir agir face aux événements qu’il subit dès lors malgré lui. Les dieux ne sont pas compris des personnages.
Contrairement à Eschyle, Sophocle ne construit pas de tragédie liée : l’histoire tragique du héros ne s’inscrit pas dans celle d’une lignée, dans la mesure où ce dernier n’est responsable que de lui-même.
Bibliographie : Œdipe roi,  Antigone, Ajax et Philoctète
Sophocle

EURIPIDE
Son œuvre se caractérise par son innovation : les comportements humains et les situations sont représentés avec plus de réalisme.
De fait, les personnages abandonnent la grandeur qui les caractérisait chez Eschyle : ce sont des êtres humains avec leurs faiblesses, leurs peurs, leurs lâchetés, en dépit de leur haut rang.
Les dieux s’éloignent de l’univers des humains car ils ne sont plus un appui. Eux-mêmes connaissent des rivalités et des disputes, et leur image se rapproche de celle des hommes.
Enfin, une véritable intrigue est créée. Elle supporte désormais toute l’action de la pièce.
Bibliographies : Les Troyennes, Hécube, Andromaque, Hélène, Rhésos, Les Phéniciennes et Les Suppliantes
Euripide

Les grandes pièces tragiques grecs
Album : Les grandes pièces tragiques grecs

3 images
Voir l'album

Commentaires:

6 Réponses à “Origine de la tragédie.”

  1. Chahenda
    Chahenda écrit:

    C’est tres interessant

  2. yanaelle oger
    yanaelle oger écrit:

    Je suis trop belle!!

  3. hfudghv
    hfudghv écrit:

    Je suis magnifiquement belle, je suis à tomber par terre, truc de malade!

  4. Leamore
    Leamore écrit:

    Merci pour l’explication étymologique qui est intéressante. :)

  5. Alexandré
    Alexandré écrit:

    Je suis magnifiquement belle aussi

  6. lolilol
    lolilol écrit:

    moi aussi

Poster une réponse

« 
Déroulement de la tragédie. »